Archives du mot-clé monde

Les langues à travers le monde

Infographie sur les langues du monde

 Cette semaine je vous propose une infographie publiée par Alberto Lucas Lopez sur les langues parlées à travers notre chère vieille Terre.

languages

Au total, il y aurait 7.102 langues et dialectes connus à travers le monde.

Cette infographie représente les 23 langues qui sont « maternelles » pour au moins 50 millions de personnes.

On peut voir que c’est le chinois qui est le plus parlé dans le monde, avec presque de 1,2 milliard de personnes, dont près de 848 millions attribués au seul mandarin. Vient ensuite l’espagnol avec 399 millions d’usagers, puis l’anglais qui comptabilise 335 millions de Shakespeariens.

Autre chiffre intéressant, ces 23 langues sont parlées par environ 4,1 milliards de personnes sur 7,2 milliards de personnes vivant sur Terre à l’heure actuelle.

Les couleurs représentées sur cette infographie sont à mettre en relation avec la carte du monde en haut à droite qui nous montre de quelle partie du monde chaque langue tire ses racines.

Alors si comme moi vous n’êtes pas encore hyperpolyglotte (oui oui ce mot existe !), à vos cahiers, Bescherelle, cassettes, DVD ou autres pour vous améliorer !

Record à battre : l’ancien gouverneur de Hong Kong, M. John Browing parlait une centaine de langues et en comprenait environ 200… Ah oui quand même ! Chapeau !

Bonne chance !

Via

La carte du monde des problèmes légaux d’Uber

A l’heure qu’il est, vous avez probablement déjà entendu parler de Uber, l’un des services de voiture avec chauffeur. Concrètement, c’est comme un taxi, sauf que c’est moins cher et qu’il y a quelques petits bonus bien sympathiques qui font que j’en suis devenu fan :

– A la commande, on voit le taxi arriver en direct sur une carte google maps, ce qui permet de sortir de l’appart où on était juste au bon moment, sans avoir à galérer 10 minutes sous la pluie.

– Après la course, on reçoit par mail un récapitulatif et surtout une carte avec le trajet emprunté par le chauffeur, ce qui permet d’éviter les arnaques.

– La CB est enregistré dans l’appli et automatiquement débitée à la fin de la course, ce qui évite les problèmes du type « je prends pas la carte bancaire » quand vous n’avez pas pensé à retirer des espèces avant, ou bien « j’ai pas de monnaie ».

– A chaque fin de course, on vous demande de noter le chauffeur qui vient de vous déposer. Quand vous commandez le chauffeur, vous avez accès à la moyenne des notes laissées par les utilisateurs précédents. Du coup les chauffeurs sont généralement aux petits oignons!

Mais Uber ne plait pas à tous le monde, et en particulier aux taxis « normaux » qui font un peu la gueule de voir que le marché qui n’avait jamais bougé depuis, en gros, l’invention de la voiture, soit bouleversé comme ça. Et c’est surtout la version UberPop du service qui est sous le feu des critiques. Pour plus d’informations, je vous invite à lire cet article du Monde.

Le truc, c’est qu’il n’y a pas qu’en France qu’Uber a des problèmes. Voici donc une petite carte qui récapitule toutes les embrouilles qu’ils ont dans le monde :

La carte du monde des problèmes légaux d'Uber

La carte du monde des problèmes légaux d’Uber

En vert : Les endroits où Uber opère sans problèmes

En rose : Les endroits où Uber (généralement UberPop, la version la moins chère du service) a des problèmes légaux

En rouge : Les endroits où Uber est tout simplement interdit

On note une certaine réticence du côté de l’Asie, et aussi en Europe et USA même si c’est moins net ! Comme quoi le service est vraiment controversé un peu partout.

Et si vous vous sentez l’âme d’un rebelle, vous pouvez tester le service ici et avoir 10€ de réduction sur votre première course (oui, ça me fera des réducs à moi aussi). Ou sinon vous pouvez tester son concurrent Chauffeur-privé, tout aussi efficace.

La carte du monde réelle et imaginaire d’internet

Cartographier internet, c’est s’exposer à ce que le résultat soit obsolète avant même d’être publié.

Martin Vargic, un artiste slovaque, a tenté l’expérience. Représenter la nébuleuse des sites, des applications et de l’infrastructure dans une carte old school qu’il a agrémenté de données sur la création et la puissance de ce nouvel outil qui était balbutiant il y a encore 15 ans.

Je trouve le résultat magnifique.

Vous retrouverez les classements des :

  • sites les plus visités
  • plus grands sites internet (par CA)
  • meilleures ventes de jeux vidéos
  • plus grandes entreprises liées au télécom

Vous pourrez également retrouver :

  • la chronologie de l’évolution d’internet
  • un historique de la création des plus grands sites.

Mais aussi, des cartes sur :

  • l’importance de la surveillance du réseau par la NSA
  • les navigateurs les plus utilisés
  • les réseaux sociaux les plus utilisés
  • l’utilisation d’internet

Le plus intéressant, c’est la carte qu’il a inventée. Il a organisé les différentes informations en continents, îles et océans.
Il a regroupé à gauche, le monde du divertissement. A droite, celui du business. Au milieu, il a rassemblé ce qui représente le partage de l’information : les navigateurs, les sites de partage de savoir, les stockeurs de données (photos, vidéos, …) et enfin, les sites permettant les communications (Skype, …)

Il n’a évidemment pas oublié l’énorme monde du sexe relié au continent de l’information par une fine bande de sites de rencontre.

Un travail extraordinaire.

Je m’apprête à l’imprimer.

Bonne lecture.

carte d'internetvia : www.independent.co.uk – la carte en grand

La carte du monde de notre imagination

Faisons un test simple. Eloignez-vous de vos écrans, livres, atlas et cartes, prenez une feuille et un crayon, et… dessinez un planisphère. Comme ça, à partir de rien, puisque vous avez déjà tant de fois vu la Terre sous cette forme. Quel résultat ?

Êtes-vous sûr que vous sauriez représenter parfaitement les courbes de nos côtes?

N’oublieriez vous pas quelques îles, mers ou détroits?

Zak Ziebell a demandé à 29 inconnus de dessiner un planisphère.

Comme ça. Sur une feuille blanche.

Ensuite, il a numérisé ces dessins, et les a assemblé sous Photoshop pour en obtenir une représentation moyenne.

Le résultat est intéressant. Évidemment, le fait de faire une moyenne a arrondi les traits.

Donc l’Afrique de l’Ouest a quasiment disparu. Tout comme l’Alaska et l’Indonésie. Le détroit de Gibraltar est désormais un boulevard.

L’Amérique du sud, l’Afrique du sud et l’Inde ont été rognées.

La France est encore là, et particulièrement la Bretagne, mais a été intégrée à l’Espagne. Le Mexique est gigantesque. Tout comme la méditerranée.

Notons, tout de même, que le Japon et l’Australie me semblent plutôt réalistes.

PS de Marine : et les Anglais et les Irlandais ? Ok on s’est beaucoup fait la guerre mais de là à les oublier !…

 La carte du monde de notre imagination

via : The Atlantic