La carte du monde des pays qui ont un magasin Ikea

Il y a quelques temps, j’avais publié une carte du monde des pays où MacDonald’s est présent. A ma grande surprise, c’est d’ailleurs l’un des articles les plus lus sur le blog aujourd’hui.

Sur le même principe, voici une carte du monde des pays où le suédois Ikea et ses meubles en kit est présent :

carte du monde des pays avec un magasin ikea

La carte du monde des pays avec un magasin Ikea

On se rend compte que la marque n’est pas encore présente dans les pays les moins développés d’Europe de l’est, et pas du tout en Amérique Latine (même sur des pays comme le Brésil ou le Mexique).

En Afrique, c’est également le vide total, tout comme dans la plupart des pays du Moyen-Orient!

Un grand merci à Bernard (un des visiteurs les plus fidèles du site!) de m’avoir transmis cette carte :)

via

La carte du monde des pays mangeurs d’insectes

Si vous avez déjà voyagé en Asie, vous vous êtes certainement rendu compte qu’il est plutôt normal de manger des insectes par là-bas. Voici une carte qui fait le point sur l’entomophagie (c’est comme ça qu’on dit) dans le monde :

La carte du monde des pays qui mangent des insectes

La carte du monde des pays qui mangent des insectes

C’est donc finalement quelque chose de normal pour une grande partie de la population mondiale. En Europe et en Amérique du Nord, on reste très réticents à l’idée de manger des insectes (beeeurk!). C’est dommage car manger des insectes, c’est :

  1. Bon pour l’environnement. Leur culture utilise moins de terre, moins d’eau et émet moins de gaz à effet de serre que l’élevage classique.
  2. Nutritif. Les insectes sont une excellente source de protéine, d’Omega-3, et autres vitamines et minéraux importants.
  3. Facile à élever.  Les insectes ont un cycle de vie court et peuvent être élevés sans problème en environnement urbains.

Et puis ils sont aussi délicieux, selon pas mal de gens. Personnellement, j’ai eu occasion de goûter les chapulines (des petits criquets grillés avec de la sauce piquante) au Mexique, j’étais pas super fan de la texture, mais le gout n’étais pas mauvais, quoique inhabituel.

Plus d’info sur cet article, et si vous avez envie de goûter des insectes en France, vous pouvez aller faire un tour chez Jimini’s

via

La carte du monde des problèmes légaux d’Uber

A l’heure qu’il est, vous avez probablement déjà entendu parler de Uber, l’un des services de voiture avec chauffeur. Concrètement, c’est comme un taxi, sauf que c’est moins cher et qu’il y a quelques petits bonus bien sympathiques qui font que j’en suis devenu fan :

– A la commande, on voit le taxi arriver en direct sur une carte google maps, ce qui permet de sortir de l’appart où on était juste au bon moment, sans avoir à galérer 10 minutes sous la pluie.

– Après la course, on reçoit par mail un récapitulatif et surtout une carte avec le trajet emprunté par le chauffeur, ce qui permet d’éviter les arnaques.

– La CB est enregistré dans l’appli et automatiquement débitée à la fin de la course, ce qui évite les problèmes du type « je prends pas la carte bancaire » quand vous n’avez pas pensé à retirer des espèces avant, ou bien « j’ai pas de monnaie ».

– A chaque fin de course, on vous demande de noter le chauffeur qui vient de vous déposer. Quand vous commandez le chauffeur, vous avez accès à la moyenne des notes laissées par les utilisateurs précédents. Du coup les chauffeurs sont généralement aux petits oignons!

Mais Uber ne plait pas à tous le monde, et en particulier aux taxis « normaux » qui font un peu la gueule de voir que le marché qui n’avait jamais bougé depuis, en gros, l’invention de la voiture, soit bouleversé comme ça. Et c’est surtout la version UberPop du service qui est sous le feu des critiques. Pour plus d’informations, je vous invite à lire cet article du Monde.

Le truc, c’est qu’il n’y a pas qu’en France qu’Uber a des problèmes. Voici donc une petite carte qui récapitule toutes les embrouilles qu’ils ont dans le monde :

La carte du monde des problèmes légaux d'Uber

La carte du monde des problèmes légaux d’Uber

En vert : Les endroits où Uber opère sans problèmes

En rose : Les endroits où Uber (généralement UberPop, la version la moins chère du service) a des problèmes légaux

En rouge : Les endroits où Uber est tout simplement interdit

On note une certaine réticence du côté de l’Asie, et aussi en Europe et USA même si c’est moins net ! Comme quoi le service est vraiment controversé un peu partout.

Et si vous vous sentez l’âme d’un rebelle, vous pouvez tester le service ici et avoir 10€ de réduction sur votre première course (oui, ça me fera des réducs à moi aussi). Ou sinon vous pouvez tester son concurrent Chauffeur-privé, tout aussi efficace.

Jusqu’où pouvez-vous voyager avec votre passeport ?

Simple bout de papier, le passeport vaut pourtant de l’or pour beaucoup. Particulièrement si vous avez un passeport de Finlande, Suède, ou du Royaume-Uni. 

Cette carte nous montre les passeport les plus « puissants » du monde, dans le sens ou ce sont ceux qui n’ont pas besoin d’obtenir un visa (ou qui obtiennent un visa à l’entrée du pays) quand ils voyagent. Les trois pays cités plus haut permettent de rentrer dans 173 pays d’un claquement de doigt.

On trouve ensuite le Danemark, l’Allemagne, le Luxembourg et les Etats-Unis, avec 172 pays.

La carte du monde des passeports

La carte du monde des passeports

La Belgique, l’Italie et les pays bas avec 171. Il faut descendre d’une marche pour retrouver le passeport Français ou encore celui de nos cousins Québécois(Canadiens), sésame qui permet de rentrer sans soucis dans 170 pays. Je serai d’ailleurs curieux de savoir quels sont les 3 pays qui demandent au français l’obtention d’un visa avant l’entrée, et qui n’en demandent pas au citoyens de Finlande, de Suède, etc…

Vous avez la réponse? Ça serait sympa de la partager dans les commentaires!

Sans surprise, si l’on est né Afghan, Irakien, Somalien,Pakistanais, Népalais ou encore Kosovar, il ne fait malheureusement pas bon être globe-trotter…