La carte du monde des réservoirs d’eau en danger

Environ 1,7 milliard de personnes dépendent de nappes souterraines qui s’épuisent rapidement, et qui prendraient des milliers d’années à se remplir, selon une étude publiée dans la revue Nature.

Le rapport «Water balance of global aquifers revealed by groundwater footprint» ( = « L’équilibre en eau des aquifères mondiaux révélé par l’empreinte des nappes phréatiques », rien que ça)  nous donne les États-Unis, le Mexique, l’Europe, le Moyen-Orient, l’Inde et la Chine en tant que zones de crise où les ressources en eaux souterraines et/ou les écosystèmes tributaires des eaux souterraines sont menacées, car l’eau y est utilisée plus rapidement que les réserves ne se remplissent par la pluie.

La nappe au nord-ouest de l’Inde, par exemple, aurait besoin de 54 fois plus de précipitations pour reconstituer l’eau qui est actuellement utilisée par les agriculteurs et la population locale.

Dans cette carte du monde, les zones en bleu indiquent l’endroit où la pluie peut reconstituer la quantité d’eau utilisée par l’homme.

Les zones orange et rouge indiquent les endroits où la quantité d’eau utilisée pour irriguer ou boire, est supérieure à la capacité de régénération du réservoir.

 

carte du monde des réservoirs d'eau en danger

La carte du monde des réservoirs d’eau en danger

 

Via

Ecrire un commentaire