La carte du monde de l’interdiction de la fessée

La fessée est-elle un bon moyen pour corriger les enfants ?

Les avis diffèrent. (1) Certains considèrent la fessée comme barbare et sont clairement contre, d’autres la trouvent un peu démodée mais bien pratique en cas d’urgence parentale. Un noyau dur de traditionalistes se plaint que le déclin de cette pratique est à l’origine du manque de respect des jeunes pour l’autorité – et, au bout du compte, du manque de respect en général.

Le débat s’étend dans la sphère juridique. Beaucoup de pays ont banni les punitions corporelles en classe (2), alors que seule une poignée a étendu cette interdiction pour les parents. Cette carte nous montre ces pays sur la carte du monde, en effaçant les pays qui n’appliquent pas cette interdiction, ce qui amplifie leur nombre relativement faible.

carte-du-monde-anti-fessee

La carte du monde des pays anti-fessée

On compte 24 pays sur cette carte. Quels sont les pays membres de cette ligue anti-fessée ?

  • En Amérique, seul le Costa Rica, Le Venezuela, le Chili et l’Uruguay sont visibles.
  • L’Asie et l‘Afrique ont complètement disparu de la carte, à l’exception d’Israël.
  • l’Europe est le continent où il y a le plus de pays qui interdisent la fessée. Elle est interdite à la fois à l’école et par les parents en Espagne et au Portugal, en Allemagne, Pays-Bas, Autriche, Danemark, Norvège, Suède, Finlande, Islande, Lettonie, Ukraine et dans une importante zone des Balkans : Croatie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie, et Grèce. Elle est cependant toujours autorisée en France.
  • Dans l’Océan Pacifique se démarque la Nouvelle Zélande, encore plus isolée que d’habitude, du fait de l’absence de l’Australie.

Cette carte a été faite par le suédois Jonas Dagson. Sur la légende, on peut lire : « La carte du monde des enfants » en suédois.

(1) Parmi les adultes. Deux opinions présidentielles pèsent sur la balance : « Don’t hit at all if it is honorably possible to avoid hitting; but never hit soft!” (Theodore Roosevelt);  ”You do not lead by hitting people over the head-that’s assault, not leadership.” (Dwight D. Eisenhower)

(2) La punition corporelle à l’école est illégale dans presque tous les pays européens (et quasiment jamais pratiquée dans le peu de pays restants). Aux USA et en Australie, elle est illégale dans certains États, et reste légale (mais généralement plutôt rare) dans d’autres. Elle est aussi illégale au Canada, Japon, Nouvelle Zélande, mais également dans des régimes moins « libéraux » tels que la Corée du Nord ou la Chine. Elle reste légale dans une grande partie de l’Afrique et de l’Asie.

Énorme merci à Frank Jacobs du blog Strange Maps de m’avoir gentiment autorisé à traduire son article original. Je vous conseille chaudement son blog !

12 Commentaires


Ecrire un commentaire



  1. Ping : www.fuzz.fr
  2. Cette carte est bien apporoximative. Les pays à régime fédéral comme les États-Unis ou le Canada ont une législation différente dans chaque état/province. Par exemple en Alberta la fessée est interdite…