La carte d’Europe des pays qui consultent les journaux en ligne

Vous lisez les journaux sur internet ?

Si vous avez atterri sur ce site, il y a de grandes chances que oui.
Eh bien ça n’est pas le cas de la plupart des Français.

Sur ce secteur en plein bouleversement depuis maintenant quelques années, il y a donc moins de 50% des Français qui ont consulté des sites d’actu, des journaux, ou des magazines en ligne. Ces données datent de 2014. On se rassure (peu) en se disant que les Irlandais font un score aussi nul que le nôtre.

La part d'internautes ayant consulté des sites d'actualité en 2014

La part d’internautes ayant consulté des sites d’actualité en 2014

La Suède, Finlande, Estonie, Lettonie et surtout la Lituanie (seul pays à plus de 90%) sont les plus gros consommateurs d’information en ligne.

Pour les pays légèrement en gris, il n y a pas de données disponibles.

J’en profite pour vous indiquer que cette carte a été créée par moi-même, au moyen de la nouvelle version du générateur de carte qui sortira d’ici peu (oui je sais ça fait plein de fois que je dis ça). Si vous voulez le tester gratuitement avant la sortie officielle et me faire part de vos remarques, vous pouvez m’envoyer un message via le formulaire de contact. :)

Carte créée à partir de données de l’insee

La carte du monde de l’esclavage moderne

Bon alors autant parfois je me lâche un peu et je raconte n’importe quoi, autant cette fois-ci on est sur du sérieux. Plus question de parler de la production de patates.

La carte de l’esclavagisme moderne donc, c’est-à-dire, selon la définition utilisée par le Global Slavery Index, l’organisme qui a publié cette carte :

« Le terme d’esclavagisme est utilisé pour une personne qui possède ou contrôle une autre personne, d’une façon telle qu’elle la prive de ses libertés individuelles, et avec l’intention d’exploiter cette personne en l’utilisant, en profitant, la dirigeant, la transportant ou en la cédant. »

Autant vous dire que les pays en noir sur la carte, c’est pas joli joli. Mauritanie, c’est toi qu’on regarde là, 4% de la population, va falloir se calmer, et vite. Pareil pour le Pakistan, l’Inde ou  même la Moldavie si on veut rester plus près de chez nous.

Carte du monde esclavagisme moderne

Carte du monde esclavagisme moderne

Et d’ailleurs toute l’Europe de l’Est me semble assez touchée vue la carte. Enfin, en plus de l’Afrique et de l’Asie du Sud Est.

Je ne sais pas trop ce que recoupe la définition citée un peu plus haut, j’imagine que l’on peut considérer l’esclavagisme sexuel (= certains formes de prostitution), le mariage forcé, ou bien même le traitement réservé à certaines femmes de chambres dans des pays comme le Brésil ou les Philippines.

Ah, et on remarque que pour la Corée du Nord, c’est en gris, parce que les données ne sont pas disponibles…

source

Ps : Pas de cartes pour les deux prochaines semaines, je pars en vacances. Prochain billet sur le blog le 23 Novembre!

Julien

La carte des peuples indigènes d’Amérique latine

Il y a 826 peuples indigènes qui ont été recensés en Amérique latine.  La légende de la carte ci-dessous précise « on estime que 200 peuples supplémentaires vivent en isolement volontaire ».

Il suffit de voyager un peu par là-bas pour s’en rendre compte rapidement. Au Mexique par exemple, dans l’Etat du Chiapas (connu pour être fortement peuplé par des natifs, dont beaucoup ne parlent pas espagnol), il y a carrément un ministère des peuples indigènes. Il se trouve que les personnes considérées comme indigènes (= natives, non descendantes d’Européens) représentent 15% de la population là-bas, soit 17 millions d’habitants. Pour rappel, en France nous sommes environ 66 millions d’habitants.

Mais ce pourcentage augmente largement lorsque l’on prends des pays comme le Guatemala (41%) ou encore la Bolivie (62%, dont le président Evo Morales).

Carte des peuples indigenes d amerique latine

Carte des peuples indigènes d Amérique latine

Dans certains pays par contre, ils ne représentent qu’une toute petite partie de la population. Par exemple en Argentine ou encore au Brésil. C’est pourtant le Brésil qui compte le plus de peuples indigènes (305 différents). 

[note de Marine] Le cas de la Colombie est aussi intéressant : 2e en nombre de peuples (102), 1,6 millions d’indigènes et cela représente seulement 3,4% de sa population.

Encore un bel exemple de diversité dans un continent qui devrait nous amener à réfléchir à ne pas faire des amalgames devant une telle hétérogénéité !

La carte du monde de la production de pommes de terre

Il y a quelque temps, je vous présentais une carte des préjugés sur les pays européens. On avait découvert ensemble que l’on faisait partie de l’Europe patate (sauf si vous êtes vraiment dans le sud de la France).

Il se trouve que ce préjugé ne semble pas si éloigné de la réalité, puisque cette magnifique et indispensable carte de la production de pomme de terre par hectares nous montre bien que hey, par chez nous y en a de la patate!

carte du monde production pommes de terres

Sur internet on trouve aussi pas mal de blagues sur les pays de l’est à base de patates, et c’est vrai que dans ma tête, je les imagine bien avec trois mètres de neige dehors, emmitouflés dans leurs gants, en train de manger un bouillon avec une patate et un bout de viande qui flottent dedans.  Et cette carte me donne apparemment raison (même si la production n’implique pas forcément consommation, faut pas déconner, c’est quand même souvent le cas).

Ce que j’ignorais en revanche, c’est que nos amis Chinois et Indiens/Bangladeshis semblent aimer ça aussi. Pourtant j’ai pas l’impression de voir beaucoup de plats à base de pomme de terre au buffet chinois à 12,90€…

Il faut également savoir que la pomme de terre a son berceau au Pérou. Et c’est une sacrée fierté la bas, ils en ont je ne sais combien de variétés. Ils ont même le CIP, centre international de la pomme de terre, à Lima (fait étonnant, wikipedia nous informe que le directeur général du truc s’appelle Pamela Anderson. Ca devient de plus en plus louche cette histoire). Du coup Pérou + patatas, ça se retrouve un peu sur cette carte, mais pas tant que ça finalement. Je veux dire, on est loin de la grosse tache verte des Belges par exemple, mais qui en aurait douté, les Belges, c’est dans leur sang qu’elles poussent… Je vous met quand même une belle photo de patates péruviennes, parce que c’est joli.

patates pérou

Sur ce, je vais me prendre une barquette de frites. Je savais pas que je pouvais écrire autant de lignes sur les pommes de terres.

Elles sont cuitas, Les bananas,

Découpées en dos, les patatos.